• English

QUI SOMMES-NOUS ?

Bogéna Galerie : REFLETS D’UNE ITINERANCE

Bogéna Gidrol, architecte DPLG, commence à travailler activement dans le milieu artistique en 1995, aux États-Unis où elle réside avec sa famille.
Son installation à Singapour puis au Japon, lumineuses rencontres avec l’Asie, lui révèle une sensibilité commune. Dès lors, une envie naît de créer un lien entre l’art en Europe et en Asie. Tout en développant sa vision artistique en France et en Europe, elle organise divers évènements en Asie.
Ainsi, elle est à l’initiative de l’acquisition d’une œuvre monumentale et majeure de Franta « Témoin » (6,70 cm) par le Musée de Nagoya, puis commissaire de l’exposition de Monique Frydman «L’empreinte et la couleur» à l’espace Tag Heuer de Tokyo en 2000.
Ensuite, elle ouvre sa galerie à Saint-Paul de Vence non loin de la Fondation Maeght. Un lieu de vie, radicalement contemporain, rempli de lumière, où chaque oeuvre dialogue silencieusement avec le lieu. La galerie ouvre également ses portes à d’autres disciplines artistiques telles que la musique et la littérature, créant un espace d’échange et de partage autour d’un même fil conducteur.
Bogéna Gidrol reste aussi très active hors les murs. Son lien avec le Japon continue de s’intensifier et elle orchestre l’exposition de Monique Frydman, à l’Ambassade de France en 2009 pour «No man’s land» dont le commissariat est assuré par Hélène Kelmachter.
Pour l’inauguration de la nouvelle Ambassade de France, Bogéna Gidrol propose une œuvre majeure de Monique Frydman «L’absinthe» qui sera accrochée dans l’atrium.
En 2012, au 21st Century Museum of Contemporary Art à Kanazawa au Japon, elle coordonne également une exposition monographique exceptionnelle de Monique Frydman.
Après la participation de la galerie en 2013 à Artstage Singapore,
Bogéna Gidrol y ouvre un espace avec une exposition de groupe et une sélection d’oeuvres originales de Manolo Valdès, Antoni Tapiès, Jaume Plensa, Zao Wou-Ki et Monique Frydman.
À partir de 2014, elle intervient sur la scène parisienne. Elle dévoile pour la première fois en France le travail de teamLab, le collectif d’artistes japonais, avec un mapping sur la façade du Grand Palais lors de la foire d’Art Paris Art Fair. Pour cette même foire, elle expose des oeuvres monumentales de l’artiste sénégalais Ousmane Sow. Puis elle investit l’Espace Commines le temps d’une exposition de toiles inédites de l’artiste Monique Frdyman.
En 2021, elle est commissaire d’exposition pour l’artiste Juan Garaizabal : «Place du Louvre» Paris, «Château d’Aunoy», Saint-Paul de Vence durant la «biennale de la sculpture», puis Monaco à la «Fondation du Prince Albert II».
De nombreux projets verront prochainement le jour dont une rétrospective de l’Oeuvre de Franta à Paris, peintures et sculptures, et toujours la participation aux foires internationales aux USA et en Europe.

Bogéna Gidrol, architect DPLG, began to work actively in the artistic world in 1995, in the United States where she resides with her family.
Her move to Singapore and then to Japan, luminous encounters with Asia, revealed to her a common sensitivity. From then on, a desire was born to create a link between art in Europe and Asia. While developing her artistic vision in France and in Europe, she organizes various events in Asia.
Thus, she initiated the acquisition of a monumental and major work of Franta "Témoin" (6,70 cm) by the Museum of Nagoya, then curated the exhibition of Monique Frydman "The imprint and color" at the Tag Heuer space in Tokyo in 2000.
Then, she opened her gallery in Saint-Paul de Vence not far from the Maeght Foundation. A place of life, radically contemporary, filled with light, where each work dialogues silently with the place. The gallery also opens its doors to other artistic disciplines such as music and literature, creating a space for exchange and sharing around a common thread.
Bogéna Gidrol also remains very active outside the gallery. Her link with Japan continues to intensify and she orchestrated the exhibition of Monique Frydman, at the French Embassy in 2009 for "No man's land" curated by Hélène Kelmachter.
For the inauguration of the new French Embassy, Bogéna Gidrol proposed a major work by Monique Frydman "L'absinthe" which will be hung in the atrium.
In 2012, at the 21st Century Museum of Contemporary Art in Kanazawa, Japan, she also coordinated an exceptional monographic exhibition of Monique Frydman.
After the participation of the gallery in 2013 at Artstage Singapore,
Bogéna Gidrol opened a space there with a group exhibition and a selection of original works by Manolo Valdès, Antoni Tapiès, Jaume Plensa, Zao Wou-Ki and Monique Frydman.
From 2014, she intervenes on the Parisian scene. She unveiled for the first time in France the work of teamLab, the Japanese artists' collective, with a mapping on the facade of the Grand Palais during the Art Paris Art Fair. For this same fair, she exhibited monumental works by the Senegalese artist Ousmane Sow. Then she invests the Espace Commines for an exhibition of unpublished paintings by the artist Monique Frdyman.
In 2021, she will curate an exhibition for the artist Juan Garaizabal: "Place du Louvre" Paris, "Château d'Aunoy", Saint-Paul de Vence during the "biennale de la sculpture", then Monaco at the "Fondation du Prince Albert II".
Numerous projects will soon see the light of day, including a retrospective of Franta's work in Paris, paintings and sculptures, and always the participation in international fairs in the USA and Europe.

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)

Artistes présentés : Bernard Abril, Flo Arnold, Jeff Bertoncino, Denis Chetboune, Stéphane Cipre, James Coignard, Carl Dahl, Nathalie Deshairs, Patrick De Wilde, Youssef Douieb, Jean-Claude Farhi, Franta, Monique Frydman, Jean-Marie Fondacaro, Juan Garaizabal, Francis Herth, Linda Ingraham, Patrick Moya, Jean Patrice Oulmont, Ernest Pignon Ernest, Jaume Plensa, Jacques Renoir, Kibong Rhee, Antoni Tapiès, Manolo Valdès, Zao Wou Ki, Denise Yaghmourian.

Post a comment

© Bogéna Galerie