Galerie

Bogéna Galerie s ‘est installée à Saint Paul de Vence en Juin 2000 sous la direction de Bogéna Gidrol.

« …D’emblée un climat s’instaure. La galerie est une image mentale. Les oeuvres font Ècho. « Un galeriste », explique Bogéna Gidrol, « doit sentir et communiquer ». D’un tableau à l’autre il est question de matière illuminée, de révélation, d’états spirituels. Pour les visiteurs, collectionneurs avertis ou amateurs néophytes, le dialogue avec l’oeuvre est immédiat. La question n’est pas seulement : Quelle est la place de cet artiste dans l’histoire de l’art ou sur le marché mais aussi pourquoi cette oeuvre me touche-t-elle tant ? Et Bogéna qui conçoit le travail du médiateur comme une maïeutique aide les visiteurs à mieux se connaitre à travers les oeuvres des artistes ». ( A. DM) Bogéna Gidrol, architecte diplômée et passionnée d’Art, présente des artistes dont le travail, qui évolue sans cesse, tend vers une quête de l’essentiel. En 1995 elle commence à travailler activement dans le milieu artistique aux USA, où en tant que commissaire d’exposition, elle organise des événements, expositions en collaboration avec des galeries.  Son Installation à Singapour avec sa famille de 1992 à 1994, première rencontre lumineuse avec l’Asie, lui révèle une sensibilité commune. Dès lors, une envie naît de créer un lien entre l’art en Europe et en Asie. Tout en développant sa vision artistique en France et en Europe, en mettant en place de nombreuses expositions, et installations, non seulement au sein de la galerie mais aussi hors les murs, elle organise divers évènements en Asie.
De 1996 à 2000, à Tokyo, au Japon, Bogéna Gidrol met en place plus d’une quinzaine d’expositions dans divers lieux. Elle impulse de nombreux partenariats avec des galeries et des musées Japonais.  Pour le Musée de Nagoya, en collaboration avec la galerie Hasegawa, elle est à l’initiative de l’acquisition d’une œuvre monumentale et majeure de Franta « Témoin » (6,70 cm), ainsi que de 2 expositions del’artiste avec les Galeries Hasegawa, en 1997. En 2000, elle est commissaire de l’exposition de Monique Frydman « L’empreinte et la couleur » à l’espace Tag Heuer de Tokyo. A la suite de cet événement, l’université de Yamanashi commande dix tableaux de Monique Frydman et dans un deuxième temps, une sculpture monumentale en bronze de Carl Dahl.  Toujours attentive à conserver des liens avec le Japon et l’Asie, elle orchestre l’exposition «No man’s land» avec Monique Frydman, à l’Ambassade de France en 2009.
En 2010, sur sa proposition, pour l’inauguration de la nouvelle Ambassade de France au Japon, en présence de Bernard Kouchner, ministre de l’intérieur, une œuvre majeure de Monique Frydman « L’absinthe » est accrochée, dans l’atrium de l’Ambassade. De Novembre 2011 à Mars 2012, au Musée du XXI éme siècle à Kanazawa au Japon, Bogéna Gidrol est à l’initiative et à la coordination d’une exposition monographique exceptionnelle de Monique Frydman. Jeff Bertoncino, Carl Dahl, Franta, Monique Frydman, sont les premiers artistes représentés par Bogéna Galerie. Puis, la famille s’est agrandie. Ainsi de nouveaux artistes reconnus comme James Coignard, Michel Carlin, Sophie Rocco… ou de plus jeunes au talent prometteur, Nathalie Deshairs, Bernard Abril… rejoignent la Galerie. Des maitres contemporains comme Manolo Valdes, Antoni Tapiès…ainsi que des modernes comme Marc Chagall, Pablo Picasso, Juan Mirò, Henri Matisse sont également représentés. Les oeuvres choisies résonnent entre elles tout en nous entrainant dans leur univers singulier. Ainsi l’émotion se transforme en un chemin initiatique, nous mettant face à nos propres destins, faisant resurgir les traces des peines et des joies qui sont l’histoire de nos vies.
Bogéna Gidrol, et son nouvel associé Christopher Holder, décident d’agrandir la galerie en 2013, et l’installe dans une demeure ancestrale au pied de Saint Paul de Vence. Un village depuis longtemps familier aux amateurs d’art. La galerie, non loin de la Fondation Maeght, offre aux visiteurs un tout nouvel espace, radicalement contemporain, rempli de lumière, où chaque oeuvre dialogue silencieusement avec le lieu.
Beaucoup plus spacieuse, la galerie ouvre également ses portes à d’autres disciplines artistique telles que la musique, la littérature,… , créant un lieu d’échange et de partage autour d’un même fil conducteur : l’ART. Apres la participation de la galerie en Janvier 2013, à Artstage Singapore, Bogéna Galerie, ouvrira son espace à Singapour par une exposition de groupe en Janvier 2014, et une sélection d’oeuvres de Manolo Valdès, Antoni Tapiès, Jaume Plensa, Zao Wou-Ki, Monique Frydman et Ernest Pignon Ernest…