Expositions

Passées   


« Au fil de la Méditerranée »

// 20 Août 2016 - 12 Septembre 2016

Les grands maîtres modernes et artistes contemporains nous raconteront l’influence des premiers sur les seconds et le rôle de la Méditerranée dans leur travail.
Notre regard sur l’art change selon les modes et les influences de nos sociétés, cependant les grandes oeuvres restent et traversent les époques. On peut alors imaginer que l’artiste est un funambule qui capte l’héritage des oeuvres passées, ressent le temps présent et les frémissements de l’évolution à venir.
Cependant, dans son essai « Le Musée Imaginaire », André Malraux développe le thème d’un héritage qui « ne se transmet pas, qui se conquiert ». Dès lors, nous avons souhaité, le temps d’une exposition, relier l’ensemble de ces artistes modernes et contemporains par un fil d’ariane qu’est la Méditerranée, écrin de couleurs et de lumières uniques qui offre à cette exposition son identité chromatique.

Lire la suite / Read more...

CHRYSALIDE – Exposition Double

St Paul de Vence // 2 Juillet au 21 Août 2016 au Château-Mairie de Tourrettes-Sur-Loup - 9 au 25 Juillet 2016 à la Bogéna Galerie à Saint-Paul-de-Vence

EXPOSITION DOUBLE

– Du 2 Juillet au 21 Août 2016 au Château de Tourrettes-Sur-Loup
– Du 9 au 25 Juillet 2016 à la Bogéna Galerie à Saint-Paul-de-Vence

Cette double exposition présente la vision de deux femmes qui abordent le thème de la silhouette de l’Homme à travers son essence. L’une dans l’évanescence du trait et de la transparence, l’autre dans la matière riche d’une accumulation de pigments.
Nathalie Deshairs nous transporte dans un univers vaporeux où ses figures passent sur la toile, prêtes à s’effacer pour ne laisser qu’une sensation, une empreinte.
Sophie Rocco quant à elle, affirme des corps encrés dans la matière. La vibration qui s’en dégage donne vie à des formes suggérées. Elles s’imposent dans l’accumulation donnant toute sa profondeur à l’œuvre.

– Espace Muséal Château-Mairie : Place Maximim Escalier – 06140 Tourrettes-Sur-Loup
Contact : Olivia Gustinelli + 33 (0)4 93 59 40 78 et o.gustinelli@tsl06.com

– Bogéna Galerie : 777 route de la Colle – 06570 Saint-Paul-de-Vence
+ 33 (0)4 93 32 53 60 et + 33 (0)6 26 06 61 53

Lire la suite / Read more...

Partir…

// 4 juin - 3 juillet

«On conçoit généralement les voyages comme un déplacement dans l’espace. C’est peu. Un voyage s’inscrit simultanément dans l’espace, dans le temps, et dans la hiérarchie sociale. Chaque impression n’est définissable qu’en la rapportant solidairement à ces trois axes, et comme l’espace possède à lui seul trois dimensions, il en faudrait au moins cinq pour se faire du voyage une représentation adéquate».
Claude Levi-Strauss, Tristes tropiques, 1955

Partir, oui, mais partir pour un certain voyage.
Cette définition du voyage par l’un des plus grands penseurs de notre temps, nous plonge immédiatement dans la complexité que ce mot commun a priori, véhicule : exploration, déplacement, projection de soi, voyage intérieur, voyage d’inspiration, d’initiation, etc. Voyager va bien au-delà de l’idée de partir, terme qui implique aussi inévitablement l’idée d’abandon, quitter quelque chose, quelqu’un ou quelque part.
À l’opposé, la dimension du voyage est plus vaste, elle ordonne un caractère de continuité, un mouvement ondulatoire de la pensée qui agit conformément à son environnement et à sa posture sociétale, prenant ses distances avec le monde, anticipant même sur celui-ci ; elle ouvre un champ infini, notamment celui de la création qui conduit à travers son exploration intérieure à la connaissance de soi, du monde qui bouge et qui se perpétue. Ce cheminement de la pensée, est chez l’artiste le reflet de la couleur de ses rêves avec ses points d’acmé caractérisant une évolution, un passage. Partir en ce voyage de l’œuvre, c’est aller à la rencontre de la quintessence de la pensée créatrice de l’artiste. À chaque artiste correspond un voyage personnel qui le guide et oriente son travail ; sa propre vie, son engagement, construisent une nécessité intérieure et fondatrice.
Si au début du XXe siècle les futurs fauves, Matisse, Derain et quelques autres, ressentent la nécessité de partir à la découverte d’une autre lumière, ils sont guidés en cela par la synergie intellectuelle qui les réunit et par le monde des images qui les environne. Ils savent que paradoxalement ce qu’ils cherchent est ailleurs et en eux. « Le véritable voyage de découverte nous dit Proust ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux ». En quelque sorte, l’artiste réinvente le monde qu’il se projette en rêve et qu’il réalise dans sa peinture ou dans son œuvre tout en conservant l’esprit de continuité. Ce voyage là est indissociable de la création.
Bonnard, lui aussi, vivait pleinement son environnement spatial immédiat, ses interrogations sur la vie, la nature, l’on fait voyager au cœur de sa pensée. Il créé, et réinvente sa présence au monde en étant simplement ce voyageur autour de sa maison, se suffisant de cet espace poétique qui l’émerveille et dont il veut transmettre la nécessité. Bonnard ne cesse de s’ancrer dans cette passion de la peinture, gardant les pieds dans une réalité poétique, intemporelle et universelle. La prégnance des lieux qu’il habite, sa connivence avec l’ordre naturel, lui inspirent ce long voyage immobile. Son odyssée personnelle s’offre ainsi à celui qui sait la voir et la reconnaître. Sa peinture, comme celles d’un certain nombre d’artistes, est l’expression d’un voyage dans la permanence que certains artistes aujourd’hui, font ressurgir du chaos, expression de la quête d’un éternel recommencement.
Dans cette exposition collective de la Bogéna Galerie, ces voyageurs immobiles que sont les artistes nous ont rapporté chacun de leur voyage une part de cet ailleurs qu’aucun « partir » autre que l’art ne saurait rejoindre. Des œuvres pour un autre départ, pour un autre voyage qui, véritables cartes de navigations capables de nous emmener très loin nous font partir pour ces voyages aux longs cours dont les riches cargaisons, comme des pêches miraculeuses nourrissent la quête de ce qui fait l’essence de l’art : la vie.
Véronique Serrano, Conservateur en Chef du Musée Bonnard

Lire la suite / Read more...

INAUGURATION – BOGÉNA GALERIE

Polygone Riviera (Cagnes-sur-Mer) // 30 OCTOBRE 2015 - 4 MAI 2016

L’équipe de Bogéna Galerie est heureuse de vous convier à l’inauguration de sa nouvelle galerie au Polygone Riviera à Cagnes sur Mer.
Ce nouveau lieu accueillera, sur une superficie de 500m2, les oeuvres de nos artistes. Vous pourrez également y découvrir un espace Design en collaboration avec des designers, ainsi qu’une Librairie d’Art et un Art Shop.

Bogéna Galerie ‘s team is pleased to invite you to the inauguration of its new gallery at Polygone Riviera in Cagnes sur Mer.
This new space will host, in an area of 500m2, the works of our artists. You will also be able to discover a space dedicated to the Design in collaboration with Designers as well as an Art bookstore and an Art Shop.

BERNARD ABRIL
JEFF BERTONCINO
STEPHANE CIPRE
CHU TEH CHUN
JAMES COIGNARD
CARL DAHL
NATHALIE DESHAIRS
FRANTA
MONIQUE FRYDMAN
CHRISTIAN LAPIE
THIERRY MARTENON
PATRICK MOYA
JAUME PLENSA
ERNEST PIGNON-ERNEST
SOPHIE ROCCO
SASHA SOSNO
TEAMLAB
MANOLO VALDES
ZAO WOU-KI

VERNISSAGE vendredi 30 octobre à partir de 18H00
OPENING friday october 30th from 6pm

BOGÉNA GALERIE “POLYGONE RIVIERA”
137 AVENUE DES ALPES
06800 CAGNES SUR MER
(FACE AU LAC ET A LA TETE DE SOSNO)

Lire la suite / Read more...

Franta – « Face à l’Homme »

Mouans-Saroux // 2 - 4 octobre 2015

Dans le cadre du Festival du Livre de Mouans Sartoux 2015 ayant pour thème « L’AUTRE COMME MOI », FRANTA est le premier artiste à être invité par le Comité pour présenter in situ ses œuvres. Cette exposition propose une sélection de travaux de différentes périodes retraçant les thèmes principaux qui ont ponctué l’oeuvre de Franta. Un catalogue en édition limitée a été créé spécifiquement pour l’occasion.
En partenariat avec Bogéna Galerie.

Lire la suite / Read more...

Le Noir dans une itinérance de papier – Ernest Pignon-Ernest / Franta / Monique Frydman / Francis Herth / Christian Lapie / Philippe Favier / Fernand Léger

St Paul de Vence // 8 - 30 août 2015

« Le Noir dans une itinérance de papier  »
Vernissage de l’exposition le samedi 8 août à partir de 18h
Exposition du 8 au 30 août 2015
Artistes:
– Franta
– Philippe Favier
– Monique Frydman
– Francis Herth
– Fernand Léger
– Christian Lapie
– Ernest Pignon-Ernest

Lire la suite / Read more...

MONIQUE FRYDMAN // A Journey through colors

St Paul de Vence // 11 juillet - 2 août

Vernissage de l’exposition le samedi 11 juillet à partir de 18h
Exposition du 11 juillet au 2 août 2015

Lire la suite / Read more...

Sculptures Monumentales de Christian Lapie « Les étoiles veillent »

Grimaud // 24 avril - 11 octobre 2015

Exposition de Sculptures Monumentales de Christian Lapie à Grimaud
« Les étoiles veillent »
Du 24 Avril au 11 octobre 2015
Courtesy Bogéna Galerie

Lire la suite / Read more...

« Universe of Water Particles on the Grand Palais » – teamLab – Art Paris Art Fair 2015

Paris // 25 - 28 mars 2015

« Universe of Water Particles on the Grand Palais » mapping du collectif teamLab sur la façade du Grand Palais du 25 au 28 mars 2015 (de 18h à minuit) pour Art Paris Art Fair 2015

Lire la suite / Read more...

Art Paris Art Fair 2015

Paris // 26 - 29 mars 2015

L’équipe de Bogéna Galerie vous accueille sur son stand durant la Foire.
Nous avons l’honneur de vous présenter le collectif d’artistes japonais « teamLab » qui a été sélectionné pour projeté l’oeuvre mapping « Waterfall » sur la façade du Grand Palais durant la Foire Art Paris

Lire la suite / Read more...

Art Stage Singapore

SingaporeSt Paul de Vence // 22 Janvier 2015 - 24 janvier 2015

Venez visiter notre stand sur Art Stage Singapore du 22 au 25 janvier 2015 .

Come to visit our booth in Art Stage Singapore from the 22nd to the 25th of January.

Lire la suite / Read more...

« URBANITÉ » LIONEL BOUFFIER

St Paul de Vence // 3 OCTOBRE 2014 - 30 OCTOBRE 2015

Dans l’enceinte du restaurant L’Olivier Rouge, la Galerie Bogéna présente le travail du photographe Lionel Bouffier et plus spécifiquement la série « Urbanité ». L’artiste s’inspire du bitume, du béton et de notre quotidien urbain déshumanisé pour nous raconter une histoire parfois avec gravité, parfois avec humour mais quoi qu’il en soit toujours avec un décalage qui remet au centre l’humain dans ce milieu en apparence hostile. Le point commun de ces clichés : la nuit !

Lire la suite / Read more...